Kateikyoushi Hitman Reborn !

Bienvenuto Nel Mondo Di Reborn !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Five one shot ... Sad Fic and Death fic by me

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Five one shot ... Sad Fic and Death fic by me   Jeu 30 Avr - 22:36:09

En faite, j'ai écrit 5 one shot sur 5 héros de KHR ... Pas forcement joyeux je doit vous l'avouer. Fin bref voici le premier.


SAWADA




Sawada Tsunayoshi était un garçon bien. Personne ne pouvait dire le contraire … Du haut de ses 20 ans personnes ne pouvaient lui faire de reproches. A part peut être celui d'être trop gentil avec ses ennemies. Sawada Tsunayoshi était un bon parrain. Au début, pourtant contre le fait de devenir le dixième parrain de la famille Vongola, petit à petit il avait prit sa place de leader et était maintenant le meilleur. Tout le monde aimait Tsuna et lui aimait tout le monde aussi. Tout le monde connaissait aussi son coup de cœur pour Sasagawa Kyoko. Le frère même de la jeune fille l'avait remarqué mais jamais il ne refit une tentative pour se déclarer, jamais au grand jamais. Gokudera, qui était le bras droit du jeune homme, pensait que cette histoire d'amour était du passé et qu'il allait de l'avant. Yamamoto, plus naïf, pensait qu'il était tombé amoureux de quelqu'un d'autre. Mais, même après tant d'années, le cœur du jeune parrain ne battait que pour la douce Kyoko. Seulement il ne le montrait plus, gardant ses sentiments pour lui et ne travaillant que pour que la famille Vongola garde sa prospérité et soit lavé de tous ses péchés passés. Tout aller si bien … Toujours présent, toujours à l'écoute des autres … Seulement un jour, il se fit moins présent. Souvent absent lors des réunions, c'était l'un de ses gardiens qui devait y allait a sa place. Une absence sans raison apparente, toujours une excuse stupide et non-réfléchie et toujours ce même air rêveur. Cela dura environ 8 mois … Huit mois où le jeune Vongola s'absentait et revenait toujours la tête rêveuse. Ses sourires se faisaient plus rare, un visage inquiet prenant plus souvent place, créant une ride sur son front. Son visage fut plus renfermé et plus sérieux. Certains regrettait ce changement, d'autre en était heureux, et encore d'autres ne le comprenais pas.

Une nuit, le jeune parrain quitta sa demeure dans la plus parfaite précipitation. Sans rien dire à personne, en se dépêchant, ses mains jointes comme pour faire une prière. Il fut absent une semaine. Une longue semaine où personne ne comprit se qui se passait. Une longue semaine où le désordre et la panique fut rois. Une longue semaine d'inquiétude et de reproches. Mais le petit Tsuna revint, il revint le sourire aux lèvres. Il revint avec un air serein Le dixième du nom avait un sourire, le sourire qui rend heureux. Ce petit sourire fin mais sincère avec des yeux remplis de douceur et de tendresse, un teint de pêche marquant la bonne humeur et la ride avait disparut, laissant place a un visage juvénile et épanouis. Dans ses bras un linge bleu clair … Dans ses bras il tenait fermement ce drap qui bougeait étrangement, dans ses bras, il tenait tendrement un petit être aux grands yeux noisettes qui dormait paisiblement dans ses bras. Personne ne posa de question, les yeux juste braqué sur le petit ange. Deux petits mots s'échappèrent de la bouche rosés du parrain.


« Ma fille »

Sa fille. Le parrain des Vongola avait une fille. On aurait put penser a une enfant adoptée mais non la ressemblance était trop frappante. Le même visage innocent que Tsuna possédait enfant. Tsunayoshi Sawada avait donc eut une fille. Mais avec qui ? Kyoko n'avait pas été enceinte, Ryohei leur en aurait parlé. Mais qui ? Qui avait enfanté cette enfant ? La réponse viendrait avec le temps, tout le monde avait confiance en Tsuna. Puis vint la question fatidique. Quel était son nom à cette petite ? Personne n'osait vraiment poser la question, tous était choqué. Même Hibari … Tsuna sourit de toute ses dents comprenant la question muette de ses amis de toujours. Il baissa un peu le linge et laissa voir une petite fille ouvrant doucement les yeux et baillant. Elle regarda tous ces hommes qui la regardait avec attention, puis soudainement sa lèvre inférieur se mit a trembler et elle se pelotonna contre son père qui eut un sourire tendre envers la petite merveille.

-Sora … Sora Sawada.

Telle fut le nom donner a l'enfant. Personne ne dit rien, ils se mirent juste à sourire. Sa lui allait bien. Yamamoto se mit a rire et ne put s'empêcher de faire remarqué que la petite était aussi peureuse que Tsuna à une certaine époque. Le jeune parrain lui tira la langue d'une manière joueuse. Cette époque était résolu depuis longtemps déjà, maintenant le jeune Sawada était un homme, un vrai. Et aussi un père.

Les semaines s'écoulèrent, la petite Sora s'habituant a toutes ses présences. Étrangement, elle eut toujours peur de Hibari et se tenait toujours très calme quand l'homme était dans la pièce, bien que se ne soit qu'un bébé. Tsuna aimait dit que c'était son instinct de survie de famille qui lui disait d'être sage. Tsuna ne se séparait que très rarement de sa fille, l'emmenant partout avec lui. S'inquiétant pour un rien pour elle et ayant toujours cet air paternel fabuleusement tendre avec elle. Plusieurs fois Sasagawa, Yamamoto et Gokudera avaient proposés de donner le biberon à l'enfant. Mais Tsuna avait toujours dit non. C'était sa fille et il ne supportait que très mal que sa fille soit dans les bras de quelqu'un d'autre pour ce genre de chose. Puis le secret de sa naissance fut enfin percé a jour. Tsuna eut une liaison avec une jeune fille, juste une nuit … Juste un soir, pour s'enivrer de plaisir et oublier qui ils étaient. Juste un soir où ils avaient tous les deux un peu trop bu. Juste une nuit. Seulement de cette unique nuit Sora fut conçu. Et c'est au bout d'un mois de grossesse que la jeune femme prit contact avec Tsuna. Elle refusait de garder l'enfant, Tsuna ne voulait pas le perdre. Alors un compromis se fit. Après l'accouchement, Tsuna prendrait entièrement en charge l'enfant et elle aurait le droit d'aller la voir quand elle le désirerait. Le jeune Vongola accepta sans attendre. Seulement il eut de nombreuse complication durant la grossesse, ce qui l'obligea souvent a se déplacer, inquiet pour son enfant et la jeune mère. Ils ne s'aimaient pas d'amour mais étaient amis. Une nuit l'accouchement eut lieu. Il dut se rendre sur place et expliqua le marché au médecin. Cela ne posa pas de problème. L'accouchement se passa mal, très mal. La petite Sora avait son cordon ombilical entourait autour de son cou et s'étranglait au fur et a mesure qu'on la sortait du ventre de sa mère. La petit fut morte-née avant de reprendre conscience 5 minutes plus tard en pleurant. La mère fut emmenée en soin intensif. Sora fut mit sous appareil spécial le temps que son organisme s'habitue. Cela dura une semaine. La mère perdit la vie durant une opération, désormais il était le seul a pouvoir s'occuper de Sora.

Sora fut élevée comme une princesse, tous les gardiens la bichonnant et la gâtant. Mais plus elle grandissait, plus les ressemblances avec son père étaient là. A deux ans, la petite était une reine, une adorable petite chose timide qui n'osait dire non à personne, toujours dans les jambes de son père. Elle se baladait de bras en bras. Gokudera s'étant trouver une passion pour cette enfant. Puis Tsuna dut décidé de la faire son héritière, chose qu'il fit avec beaucoup de difficulté, car il aurait préféré voir sa fille se marier et avoir une vie normal. Quoique pour se marier, il hésitait encore entre le fils de Yamamoto et le fils de Gokudera a assassiner dans son sommeil. Oui, l'enfant était belle et elle jouait avec tout le monde … Sauf le fils d'Hibari qui lui faisait étrangement peur. Petit ange souriant, fierté de son père et bouffée d'air pur.

Seulement, une famille mafieuse fit son apparition. Les Millefiore. Cette famille composait de deux familles mafieuses n'avaient que pour unique but d'exterminer tous les Vongola jusqu'au dernier. Les Millefiore étaient une puissante famille, et commençait a prendre de l'ampleur. Bientôt tous les Vongola furent en danger et Tsuna ne put fermer les yeux plus longtemps. Ses amis, ses hommes, sa FILLE étaient en danger. Il demanda donc un cesser le feu immédiat, il fut refuser. Alors il s'entretint avec les représentant de la famille Millefiore. Sora était avec lui, sur ses genoux, regardant les hommes en blanc rapidement, terrorisé. Ses hommes dégageaient quelques choses qui gênaient la petite. Et pourquoi grand frère Takeshi et grand frère Hayato étaient a coté et avaient cet air dur. Elle ne les avait jamais vu avec un regard aussi froid et si terrifiant. Elle ne comprit pas pourquoi son père la serrait si fort, pourquoi au début il lui avait interdit d'être ici. Mais elle avait peur, elle avait froid et se sentait mal. Elle se cacha le visage dans la veste de son père, des petites larmes brillant aux creux de ses yeux. Elle ne comprenait pas les mots de ces messieurs, qu'est-ce que c'était que ce « génocide inutile et sans fondement » dont parler son père si sérieusement. Tout ce qu'elle comprenait c'était la main de son père qui lui caressait les cheveux. Pourquoi sentait t-elle sa respiration se briser petit a petit. Quel était donc cette sensation de peur. Elle ne comprit pas. Elle ne comprit jamais.

Un son assourdissant. Deux cris … Le bruit d'un katana, le bruit d'une explosion …. Un liquide vermeille qui coule sur elle. Ses cheveux prirent une teinte rougeâtre, alors que l'étrange liquide continuait de couler le long de son front, le long de son visage. Elle leva la tête vers le visage de son père. Son père qui s'était légèrement recroquevillé sur elle. Les yeux à semi-fermé … vide. Un filet de sang coulait de la bouche de Tsuna, sur son torse, juste au dessus de la tête de l'enfant, trois grosse tache rouge, avec des centre encore plus rouge. La robe bleu ciel de l'enfant fut bientôt souillé de sang. Elle ne pleura pas, elle ne bougea pas. Elle reste seulement là a regarder son père attendant une réaction de sa part. Attendant qu'il lui dise pourquoi il la regardait sans sourire. La petite leva la main et essuya le sang coulant des lèvres de l'homme. Elle lui embrassa la joue, son papa lui faisait toujours sa pour la réveiller le matin quand elle était boudeuse, elle se disait que peut être son papa aussi se réveillerai. Il n'y eu aucun réaction. Elle le secoua légèrement … Elle ne faisait pas attention a ce qui l'entourait.


« Les sales chiens ! »


Elle le secoua encore un peu, peut être dormait-il profondément.

« Ils s'enfuient ! Yamamoto déclenche l'alarme ! »


Des petites larmes perlèrent a ses yeux, pourquoi ne bougeait-il pas ? Elle avait fait une bêtise et il la punissait ?

« Les sales crevards … les fils de **** … ils se sont enfuis …. BON SANG ! »


Les larmes coulèrent le long de ses joues pâles, puis elle commença à sanglotait. Elle appelait son papa, lui demandant de se réveiller. Le suppliant de ne pas la punir, qu'elle ne ferait plus jamais de bêtise, que plus jamais elle ne pleurnicherai comme un bébé. Haya-nii et Take-nii revinrent regardant le spectacle avec dégout. Gokudera prit l'enfant dans ses bras … Non, jamais elle ne comprit et jamais elle ne comprendra, pourquoi son papa qu'elle aimait tant ne se réveilla pas …









« Dis Haya-nii … quand papa se réveillera … On ira jouer au parc ? »

« …. Oui ma puce …...... On ira ...jouer au parc … Mais sans ton papa »
Revenir en haut Aller en bas
Miku Hatsune
Collégien(ne)
avatar

Nombre de messages : 87
Age : 23
Localisation : Chez Tonton Tsuna.
Date d'inscription : 14/04/2009

Feuille de personnage
Flamme: Pluie
Expérience :
6/100  (6/100)
Message RP:

MessageSujet: Re: Five one shot ... Sad Fic and Death fic by me   Jeu 30 Avr - 22:51:38

Kyaaaaaaaa c'est trop triste T^T
Qu'elle va être la réaction de Tsuna ? 0.0

Bref j'ai hâte de voir la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimi Sou
Collégien(ne)
avatar

Nombre de messages : 118
Age : 24
Date d'inscription : 05/04/2009

Feuille de personnage
Flamme:
Expérience :
20/100  (20/100)
Message RP: 18

MessageSujet: Re: Five one shot ... Sad Fic and Death fic by me   Jeu 30 Avr - 22:54:39

J'adore !! Surtout la phrase de la fin c'est tellement triste T3T
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Five one shot ... Sad Fic and Death fic by me   Jeu 30 Avr - 23:29:06

trés captivant congratulation continue comme sa
Revenir en haut Aller en bas
Sawada Tsuna
Aspirant Vongola
avatar

Nombre de messages : 413
Age : 23
Date d'inscription : 22/11/2008

Feuille de personnage
Flamme: Ciel
Expérience :
52/100  (52/100)
Message RP: 52

MessageSujet: Re: Five one shot ... Sad Fic and Death fic by me   Ven 1 Mai - 14:11:39

J'ai adoré, j'en ai les larmes aux yeux ! Ma petite fille, ne t'en fais pas tu auras joué au parc mais papa ne pourra pas venir ^^" T'en fais pas je veillerai sur toi quand même ! Et Yamamoto fils et Gokudera fils vous avisez pas de la toucher !!!!

_________________

    Si l'amour était un bateau, je voudrais rester au port et ne jamais prendre le large, pour ne pas faire naufrage ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://khr-rpg.jdrforum.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Five one shot ... Sad Fic and Death fic by me   Ven 1 Mai - 18:39:45

HIBARI





Hibari Kyoya était un démon. Tout le monde le savait et tout le monde avait peur de lui. Rare était les suicidaires qui osaient lui tenir tête. Hibari était fort, voire même surpuissant. Encore une fois tout le monde de le savait, c'est sans aucun doute pour sa qu'il fut nommé « gardien le plus fort ». Tout le monde croyait qu'Hibari n'avait pas de cœur. Ou du moins s'il en avait un il était fait de pierre et de glace. Hibari Kyoya avait réussi a prendre le contrôle de la ville avec sa discipline. Et pourtant Tsunayoshi Sawada l'appréciait a sa juste valeur. Même s'il ne pouvait s'empêcher de trembler quand il passait dans les environs. Hibari ne s'était jamais vraiment intéresser au Vongola. Ou du moins c'est ce qu'il disait, car il ne pouvait s'empêcher de leur venir en aide a chaque fois que cela était nécessaire. Hibari était fort et il était beau. Et il le savait. Il en profitait. Même si jamais il l'avouerai il aimait être regardé. Du haut de ses vingt ans, il était intelligent, beau et fort … Et très sadique ! Personne ne voyait Hibari avec une femme (mais avec Mukuro la fanfikeuse le voit très bien !), sans doute car il n'était pas doux. Pourtant il n'avait jamais frappé de femme, mais sa vie était tel que personne ne pouvait même l'imaginer en couple. Hibari Kyoya était froid, Hibari Kyoya était seul. Quand il fonda sa Fondation, il commença a voyager. A beaucoup voyager avec pour unique but comprendre les boites. Ces boites si étrange que les mafieux adoraient tant. Il voyageait tellement qu'il ne vu pas le temps passé. Namimori n'était presque plus qu'un souvenir.

Quand il se décida enfin a revenir, Hibari avait appris la tendresse et la douceur et ne la montrait qu'a une seule personne. Hibari ne prêtait attention a personne d'autre que ce petit être. Une petite chose au grand yeux noir et aux cheveux d'ébène. Une petite chose lui ressemblant étrangement. Un enfant, un jeune enfant d'un an tout au plus. La petite chose marchait déjà et disait quelques mots, dont les principal étaient dédié a Hibari qu'il appelait « Papa ». Toute la famille de Tsuna regardait l'enfant avec de grand yeux quand il disait ce mot. Certes la ressemblance physique était là mais quand même. Imaginer Hibari père était un aspect terrifiant … Qui plus ai cette enfant avait un nom qui faisait frissonnait … Kira, Kira Hibari (1) . Un enfant qui n'offrait ses sourire d'enfant qu'à son père. Un enfant qui était la fierté de son père. Rare était les fois où Hibari se séparait de son fils. Le petit Kira était soit en train de le suivre en s'accrochant au pantalon soit dans les bras de son père se reposant contre lui. Le gardien des nuages n'offrait ses sourires qu'à l'enfant, seul l'enfant avait le droit de l'entendre dire des mot gentil d'une voix douceâtre. Il arrivait parfois, quand Hibari été assis dans un fauteuil, qu'on vois une scène très touchante, le jeune père ayant son fils sur les genoux le bercé en lui chantonnant une douce chanson. Généralement, la personne qui osait faire une réflexion se prenait dans les secondes qui suivaient de violent coup de tonfas, et rester immobile pour minimum une semaine entière. Hibari était intraitable. Quiconque touchait a son fils, son fils aimé, mourait dans la seconde qui suivait. Jamais personne n'osa dire un mot, chercha a savoir qui était la mère du petit et surtout si elle était encore vivante. Quand quelqu'un essayait d'aborder le sujet avec Hibari, étrangement il trouvait un prétexte pour s'en aller.

L'histoire de la mère de Kira était simple et pourtant jamais le père n'en parla. Il l'avait rencontré lors d'un de ses voyage en Europe. Une française, elle était belle .. Elle était douce … Et elle avait mauvais caractère. La seule ayant réussi a lui tenir tête. Une française au caractère bien trempé et avec un sourire éclatant. Il ne comprit pas comment ils en arrivèrent là, ensemble dans ce lit. Il ne l'aimait pas, il n'éprouvait aucune sympathie pour elle. Alors pourquoi avait-il fait cette acte avec elle ? Pourquoi avec cette fille. Il ne le sut pas mais il le fit. De ces plusieurs nuits, fut conçut le petit Kira. La femme désireuse proposa au gardien des nuage de vivres a ses cotés pour élever l'enfant. Hibari refusa mais accepta d'aider la jeune femme à payer pour que la vie de l'enfant soit belle. Miséreux et misérable … L'enfant vint au monde et contre toute attente, au moment où Hibari allait poser les yeux sur eux des armes a feux l'encerclèrent. Puis un ricanement assourdissant. Une vérité démoniaque. Maudite famille Millefiore. Maudite existence que vous avez. Cette famille mafieuse sans foi ni loi avait abuser de lui, avait envoyer une chasseresse pour le séduire. Les mafieux autour de lui lui riait au nez, la femme qui avait porté son enfant encore plus que les autres. Un enfant destiné a mourir de leur main. La seule chose que le jeune homme retint de cette rencontre, ce fut que l'on s'était joué de lui. Quand des civils vinrent à l'endroit où le jeune homme s'était fait encerclé, ils ne virent que des cadavres a perte de vue. Et le corps d'une femme plus mutilé que les autres. Mais pas de corps ressemblant a celui d'Hibari et aucun d'un enfant. Hibari était sadique, il était sans pitié. Hibari ne parla jamais de cette femme à son fils. Il n'en trouvait pas d'avantage et d'intérêt. Qu'aurais gagner l'enfant en sachant que sa mère se moquait de lui et qu'elle le voyait mort. Rien a part une grande douleur.

Hibari s'occupa personnellement de l'éducation de son fils. Lui apprenant à être fort, à ne pas faiblir. Les entrainement aux combats vinrent rapidement sous la demande de Kira. Kira Hibari voulait ressemblait a son père, il voulait être comme lui. C'était son modèle, la perfection absolu. Pour son quatrième anniversaire, le jeune enfants reçu les vieux tonfas que son père utilisait a une certaine époque bien connu par les lecteurs. Aux yeux de l'enfant rien ne pouvait rivaliser avec son père, son si fabuleux papa. Malheureusement pour les autres enfants, c'était un vrai sadique, faisant régner la « discipline » a sa manière … Et donc a la manière de son père. Sora, la fille du Boss de la famille Vongola et héritière a ce titre, était sa souffre-douleur favorite. Non seulement il adorait l'entendre pleurnicher mais en plus elle avait deux chevalier servant qui la protégeaient et donc Kira prenait plaisir a se battre.

Rien ne pouvait briser leur petite bulle. Seulement un jour Hibari repartit en mission ne pouvant abandonner son objectif premier : découvrir le secret des boites. On 'lavait informer qu'une vieille usine désinfecté servait de fabrique de boites. Il s'y rendit, seul comme a son habitude. Il avait ouvert la porte, était entré comme a son habitude avec classe et prestance. Comme a son habitude il avait abattu tous ses ennemis. Mais il n'avait pas vu, il n'avait pas vu cette bombe juste derrière lui. Il n'avait pas vu l'homme ricanant derrière lui appuyer sur le bouton. Non, lui ne pensait qu'à une chose : le cadeau qu'il allait offrir a son fils a son retour. Il aurait dut s'en sortir sans une égratignure. Sans même une tache sur ses vêtements. Mais cette fois Hibari Kyoya ne s'en sortit pas indemne. Cette fois il ne rapporterai pas un cadeau souvenir a son fils adoré. Non, cette fois Hibari Kyoya aura perdu.
Quand on le retrouva, il était brulé gravement sur toute la partie gauche de son corps. Il fut ramener d'urgence a la base Vongola. Il allait vivre, grâce a la flamme du soleil Hibari Kyoya allait vivre. Mais ses membres gauches devinrent invalides a vies et ses yeux ne verront que néant a partir de maintenant.

Il souffrait, que se soit bien physiquement ou moralement. Il avait mal. Il avait perdu. Il ne voyait plus. Il ne marchait plus. Son fils, qu'allait donc penser son fils ?! Mais rien ne changea, Kira passa son temps sur les genoux de son père, dans ce fauteuil roulant. Il était toujours le modèle parfait. Même s'il ne comprenait pas pourquoi son père ne regardait pas toujours dans sa direction quand il lui parlait. Il se pelotonnait contre lui, et de son unique main valide Hibari essayait de le bercer. Hibari Kyoya était devenu dépendant des autres. Il enrageait. Il ne pouvait plus vivre sans eux. Il se détestait. Il était soumis. Il était faible. Il enrageait. Plusieurs fois on lavait vu détruire avec une seule main tout se qui lui passait par la main. Plus personne n'osait l'approcher. Il se détestait, il haïssait sa situation. Il ne voulait pas être soumis, il voulait dominé ! Alors il se décida. Son homme de main avait souvent l'habitude de laisser son arme a feu sur une table … Était-ce toujours la cas ? Oui, oui elle était toujours là. Il la prit de son unique main valide. Il ne pensait a rien d'autre que se libérait de cette vie misérable de soumission, de dépendance. Il retira la sécurité avec beaucoup de mal et colla de canon sous son menton. Kira était fort, Kira s'en sortirait. Et les autres était assez intelligent pour dire a Kira que son père était mort d'une autre manière. Il sourit, oui Kira ferait ce que lui n'a pas put faire. C'était son fils, sa fierté. Il ferma les yeux. Pour la première fois de sa vie, il se sentait serein. Il appuya … Une détonation se fit entendre, le sang gicla, souillant la veste de l'homme et le mur. Il ne vit plus rien, de toute façon il ne voyait plus rien.

C'était sans doute pour ça qu'il ne vit pas Kira, lui tendant les fleurs qu'il aimait le plus avec son sourire innocent qui n'était accorder qu'à lui. C'était sans doute pour sa … Qu'il ne vit pas le regard interrogateur de son fils. C'est sans doute pour ça que la dernière vision qu'il aura eut fut son fils aussi fière que lui, et non l'enfant ayant des éclat de sang sur le visage, les yeux ahuris et les fleurs devenus rouge.








« Papa ….. ? Tu ….. réveilles toi ….. on devait passer ton anniversaire ….. ensemble …... »



(1) Kira => vient de l'anglais Killer qui veut dire Tueur.
Revenir en haut Aller en bas
Sawada Tsuna
Aspirant Vongola
avatar

Nombre de messages : 413
Age : 23
Date d'inscription : 22/11/2008

Feuille de personnage
Flamme: Ciel
Expérience :
52/100  (52/100)
Message RP: 52

MessageSujet: Re: Five one shot ... Sad Fic and Death fic by me   Ven 1 Mai - 18:48:27

Celle-là aussi est trop émouvante. T'en fais pas Kira, Tonton Tsunayoshi va s'occuper de toi ! Que si tu fais plus pleurer ma Sora, c'est la condition ! Et puis ton papa est mort en ce battant vaillamment, tu sais.

_________________

    Si l'amour était un bateau, je voudrais rester au port et ne jamais prendre le large, pour ne pas faire naufrage ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://khr-rpg.jdrforum.com
Kimi Sou
Collégien(ne)
avatar

Nombre de messages : 118
Age : 24
Date d'inscription : 05/04/2009

Feuille de personnage
Flamme:
Expérience :
20/100  (20/100)
Message RP: 18

MessageSujet: Re: Five one shot ... Sad Fic and Death fic by me   Ven 1 Mai - 19:06:44

Quand tu fais du sad c'est pas qu'a moitié ...sa c'est sur ! Enfaite la fille des Milleflore c'est ben fait pour elle ! >p Comment on peux vouloir tuer le petit Kira ! même si il est très sadique ...>.>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Five one shot ... Sad Fic and Death fic by me   Dim 3 Mai - 15:33:09

Oui là je me hais et j'aurais même pensé à me tuer avant...raaaaaa
Revenir en haut Aller en bas
Aruki Takumi
~ Mafieux Déserteur ~
avatar

Nombre de messages : 372
Age : 21
Localisation : Who know .. ?
Date d'inscription : 03/03/2009

Feuille de personnage
Flamme: Pluie
Expérience :
41/100  (41/100)
Message RP: 38+3

MessageSujet: Re: Five one shot ... Sad Fic and Death fic by me   Dim 3 Mai - 19:15:42

Voilà ce que j'aime Wink Des bon fanfic comme je les aiment, peut-être aurai-je j'occasion de posté les miens Smile

_________________
"~ Watching You Is The Only Drug I Need ~"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikan Senyou
Futur Gardien/Adjudant Nuage
avatar

Nombre de messages : 186
Age : 24
Localisation : chez ... Tsuna
Date d'inscription : 01/05/2009

Feuille de personnage
Flamme: Nuage
Expérience :
59/100  (59/100)
Message RP: 15

MessageSujet: Five one shot ... Sad Fic and Death fic by me   Lun 4 Mai - 22:02:02

Comme promis je suis venue lire ... C'EST TROOOWW TRIIISSTE tu veux me faire pleurer ?!

C'est tragique mais super bien écrit continue continue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurumi Sei
Futur Gardien/Adjudant Nuage
avatar

Nombre de messages : 218
Age : 22
Date d'inscription : 04/06/2009

Feuille de personnage
Flamme: Nuage
Expérience :
33/100  (33/100)
Message RP: 29+2

MessageSujet: Re: Five one shot ... Sad Fic and Death fic by me   Lun 22 Juin - 22:29:43

Oo... c'est quoi sa >o< !!!
C'est trop T-T ... TRISTE !!!! Tu sais quoi?! Continue j'ai hâte de la suite et courage!!! Super
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Five one shot ... Sad Fic and Death fic by me   

Revenir en haut Aller en bas
 
Five one shot ... Sad Fic and Death fic by me
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Raider vs Venom (Death come from the sky!!!)
» Samedi 4 décembre : One shot ? / ?
» [SMC - peinture]Death Guard
» Mon escouade de cavaliers Death Korps
» [CINE] DEATH RACE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kateikyoushi Hitman Reborn ! :: Flood :: + Club d'art +-
Sauter vers: